P r o j e t   J ô m o n

Le voyage sur l’île de Yakushima, dans l'extrême sud du Japon, a changé mon rapport avec le temps. 

Sur cette île, couverte de végétation luxuriante grâce au climat pluvieux, on observe plusieurs cèdres millénaires. Plus particulièrement le Jômon* sugi (cèdre japonais), très impressionnant en raison de son âge estimé à plus de 6 000 ans. 

Face à un de ces troncs, j'ai eu la sensation d'être petit, non pas par rapport à sa taille mais par rapport aux siècles traversés par cet arbre. Pour la première fois, j'étais devant un arbre vivant, vieux de plusieurs millénaires. Peu de temps après, j'ai eu le sentiment d'exister de nouveau dans le temps linéaire, une sensation d’être connectée au temps de cet arbre.

 

Le projet Jômon est né de cette expérience directe. C’est une tentation de présenter mon ressenti à travers des images gravées ou dessinées,  sur la base de répliques d’objets et de pots de la période Jômon, que je réalise dans une démarche d’archéologie expérimentale. 

 * Le mot "Jômon" désigne une époque de l'histoire du Japon qui s'étale de 15 000 à 300 ans avant notre ère.     

Cèdre Jômon
Cèdre Jômon

gravure, 400 x 280 cm

Fente millénaires
Fente millénaires

gravure, 50x40x1 cm

Traversées
Traversées

gravure en volume, 150 x 45 x 30 cm

Cèdre Jômon
Cèdre Jômon

gravure, 400 x 280 cm

1/8

Projet Jômon - gravure, céramique,  installation